nos chers déchets !

* Un tiers du plastique finit dans la nature

En 2016, le monde a produit 310 millions de tonnes de déchets plastiques. Cela équivaut à 2 200 bouteilles d’eau en plastique ou à 53 kg de plastique par personne. C’est ce que l’on peut lire dans un rapport du World Wildlife Fund (WWF), basé sur de nombreuses études et données publiques.

Quelques observations remarquables :

Depuis 2010, les déchets plastiques ont augmenté de 4 % par an. D’ici 2030, on en ajoutera encore 40 % de plus.

Les pays riches produisent 10 fois plus de déchets plastiques que les pays pauvres (118 kg contre 11 kg par personne).

Les pays riches exportent entre 10 % et 25 % de leurs déchets plastiques. La majeure partie de cette quantité était jusqu’à présent expédiée en Chine, mais depuis que ce pays a réduit ses importations de 20 %, les exportations vers des pays tels que le Vietnam et la Malaisie ont été multipliées par cinq.

Un tiers de tout le plastique finit dans la nature.

75 % de tout le plastique qui a déjà été produit finit avec les déchets.

La production de plastique représente 6 % des émissions mondiales de CO2.

By Editoriaux, www.bvoltaire.fr mars 5, 2019 Jany Leroy

Seulement un objet électronique sur cinq est recyclé. 1 sur 5. Les autres ? Ben, les autres sont là. Ici, ailleurs, quelque part. Il y en aurait 48,5 millions de tonnes dont on ne sait que faire. Broyés, concassés, réduits en poudre, enterrés, entassés. Téléphones portables, téléviseurs, ordinateurs, frigos, imprimantes, sèche-cheveux. Combien étaient en état de marche lorsqu’ils furent jetés ? Sans doute beaucoup. Et même énormément. Et puis, il y a les défectueux qu’on ne se donne plus la peine de réparer. « Ah, c’est trop compliqué. Regardez, il y a le nouveau modèle. »

La société marchande est parvenue à instaurer l’idéologie du nouveau modèle. La dictature de la nouvelle version. Celle qui n’apporte rien de plus que la précédente mais dont le visuel différent place l’utilisateur dans la crainte d’être à la traîne du modernisme. Pour le constructeur, l’enjeu n’est plus d’apporter une réelle amélioration mais de mettre au point un objet à l’apparence modifiée et comportant quelques minuscules variantes de manière à faire passer l’ancien modèle pour complètement ringard. D’où les millions de tonnes dans la nature. En réalité, personne n’a besoin du dernier iPhone. Aucun automobiliste n’a jamais souffert de ne pas avoir d’essuie-glaces qui démarrent automatiquement lorsqu’il commence à pleuvoir. Pas un seul conducteur ne s’est plaint que les phares de sa voiture ne s’allument pas tout seuls lorsque la nuit tombe. À défaut d’une vraie innovation tous les quatre matins, l’industriel se torture les neurones pour offrir une illusion de nouveauté technologique. Parce qu’il faut vendre, faire du chiffre et vendre encore.

À ces montagnes de déchets électroniques, il faut ajouter les 300 millions de tonnes de plastique produites chaque année. Production qui pourrait augmenter de 40 % d’ici 2030. Des particules de micro-plastique ont été retrouvées dans les entrailles de poissons vivant dans les abysses. Avec le temps, ces matières seront réduites à l’état de nanoparticules et, donc, respirées et ingérées au quotidien par les générations à venir.

Si la responsabilité de l’homme est largement mise à mal dans les causes du fameux réchauffement climatique, la question de la pollution plastique et électronique ne fait, en revanche, aucun doute quant à son origine. Sur ce terrain, excepté quelques mesurettes comme le projet d’interdire certains objets à usage unique (pailles, gobelets, cotons-tiges, couverts), les forcenés des COP21, 22 et tutti quanti sont extrêmement silencieux. Nous n’avons guère entendu les Macron/Merkel, sauveurs de planète agréés, émettre le souhait d’établir des normes pour les emballages ou s’inquiéter du recyclage des portables et autres écrans plats. Le diesel présente le grave inconvénient de coûter moins cher que l’essence et le portable, l’énorme avantage de rimer avec rentable. C’est d’écologie du tiroir-caisse qu’il est question.

http://www.bvoltaire.fr/dechets-electroniques-et-plastique-contre-rechauffement-climatique-lecologie-du-tiroir-caisse/?mc_cid=89a687e2b7&mc_eid=b338f8bb5e

https://leblogalupus.com/2019/03/15/dechets-electroniques-et-plastique-contre-rechauffement-climatique-lecologie-du-tiroir-caisse/

la marche du siècle !

* MARCHE POUR LA TERRE :

En voyant les marches de la jeunesse dans différents pays, avec en tête des cortèges des personnalités écologistes qui voudraient s’approprier ce mouvement, initié par une jeune suédoise, sincère, repris par d’autres jeunes sensibilisés au réchauffement de notre planète, je formulerai quatre observations :

-a) demander aux gouvernements de la planète d’agir est gentil mais insuffisant, pour la simple et bonne raison que ceux-ci doivent répondre à des demandes contradictoires, comme le maintien du niveau de vie, des acquis sociaux, au paiement des retraites, du fonctionnement de l’État, … et donc avoir des revenus, de l’argent, fondé sur des activités économiques fortement contributives autant sur leur apport financier et productif que sur la pollution engendrée (fumées, rejets de matières- exploitation des terres, des minéraux, ….), donc ces gouvernements doivent les satisfaire mais aussi répondre aux demandes d’une meilleure santé, de qualité de vie, le grand écart en soi.

-b)- la publicité qui est déversée sur nos cerveaux, en particulier sur nos chères têtes enfantines, pour susciter l’envie de produits nouveaux, faciliter la vente d’articles dont son friands la jeunesse ( I.Phones – baladeurs..) tout comme les personnes âgées, car il faut bien rester dans le vent, entretenir les échanges via les médias sociaux , bavardages sans fin, présentée comme une nécessité pour faire tourner les usines et fournir des emplois est abusive et mensongère, mais de connivence, nous participons au réchauffement climatique !!…

c) Demander la transition climatique, c’est d’abord et avant modifier son comportement d’utilisateur, de consommateur et se poser une question simple, que voulons-nous ? : admettre que l’on peut vivre avec moins de matériels, accepter la spiritualité ou l’enrichissement personnel et sa réflexion sur sa place dans la planète , mais aussi admettre que refuser ces gadgets conçus avec une obsolescence programmée (Pubs = usines) répondent-ils à nos besoins profonds ??… mais si vous voulez garder vos appareils tant et plus, alors que faites-vous dans ces manifestations !…

– b) : je voudrai aussi attirer votre attention sur l’impact réel ou supposé de l’activité humaine dans le réchauffement climatique : les paramètres de Milankovic sont à prendre en considération, M.Jancovici Jean-Marc ( exemple : youtube.com/channel/UCNovJemYKcdKt7PDdptJZfQ ) , Michael Shellenberger ( nommé « Héros pour la Planète » par le célèbre Time Magazine) , a fait son mea-culpa : il est grand temps que ceux qui se proclament gardiens de la planète analysent plus sérieusement les données scientifiques et questionnent les conséquences de nos actions. Maintenant que nous savons que les énergies renouvelables ne vont pas sauver la planète, allons-nous réellement rester les bras croisés et les laisser la détruire ? , il reconnaît ainsi que les centrales électriques nucléaires sont bénéfiques car les moins polluantes, n’en déplaisent à beaucoup d’idéologues, que penser du GIEC dont le fonctionnent s’apparente à une secte ?, il est donc vital d’avoir une vision large dépourvue de sectarisme pour l’appréhender.

J’aimerai aussi ajouter que nous sommes partie intégrante d’une planète qui existait avant notre apparition, qui a son équilibre, savoir que nos choix personnels influent sur l’avenir, que nous devons rejeter avec force tout les mesures imposées sous de fallacieux prétextes, c’est une démarche individuelle débouchant sur une connivence collective et pas l’inverse, que chacun doit assumer sa part juste (l’égalitarisme étant une aberration), que l’accumulation de richesses , au même titre qu’une croissance exponentielle vantée, est illusoire. Nous en sommes les dépositaires et les gouvernements les exécuteurs de nos intentions, sans plus, le partage une nécessité dans tous les domaines. Arrêtons le pillage du globe, le gaspillage inconsidéré, pour l’Abbé Pierre, ce qui caractérise l’activité du puissant, c’est de vider l’assiette d’autrui pour entasser dans sa propre assiette plus qu’elle ne peut contenir. Il ajoutait que c’est la cause de toute violence, par la misère et le désespoir que cela entraîne. Le pouvoir est intimement lié à l’argent et la liberté personnelle du puissant est liée à son pouvoir . Mais la Terre bien aimée nous donne beaucoup et nous lui devons au moins un profond respect, voir une admiration…. « « « 

par le Saintongeais Contrarien, le 17.3.2019. ( https://saintongeais.wordpress.com/)

-Autres alternatives : ( si, cela existe bien que les multinationales les freinent pour rentabiliser leurs investissements du départ – pas les gadgets de la voiture électrique dont j’ai déjà parlé..)

-la pile à combustible : https://www.youtube.com/watch?v=d0gjpF8taDk ou encore :

https://www.youtube.com/watch?v=7Bn9Gp5kuyI

-mais aussi la liberté de penser, publier : https://www.acrimed.org/La-liberte-d-informer-selon-LREM-chronique-d-un

(PS ; ne me dites pas que le peuple est incapable de penser, d’agir, sinon à qui les marquis poudrés font-ils appel pour défendre le pays, la Nation!!). Pour le R.I.C. des Gilets Jaunes. )

Pine Street nr 132

.

Elizabeth Fontaine, auteur de l’ article Nouvel

Pine Street Episode 132

par Liz Fontaine

David avait aucune idée que Kassandra tenait bonne volonté pour lui. Sa solitude formait un mur autour de son intuition et de la compréhension, un mur qui était pratiquement impénétrable. Paradoxalement, plus il aspirait pour la société, plus il se comportait d’une manière qui cimenté davantage le mur.

Le plan qui chatouille le dos de son esprit illustré ce paradoxe. Il a pensé que Léo allait bientôt sortir du sous-sol Allison et avec Franny, de toute façon, alors pourquoi ne pas se presser le long d’un peu? Et puis, avec Allison ayant besoin d’un colocataire, David pourrait se déplacer.

Juste en bas de la rue de son père et Louise, pas besoin de voir à quel point ils étaient de plus en plus, mais à proximité, afin qu’il puisse garder un oeil sur cette situation.

Assez loin de Sasha pour qu’elle ne serait pas l’occasion de revenir slink dans sa vie plus qu’il ne lui voulait.

Et Allison serait de rester bien sûr près de Leo, et donner des informations David qu’il pourrait être en mesure d’utiliser, quand il était temps, d’insérer un coin entre Leo et Franny.

Tout cela intrigant est venu de la nécessité de trouver quelqu’un d’être proche, quelqu’un qui pourrait être un partenaire. La plupart d’entre nous sont comme ça. La graine de nos comportements est naturel, nécessaire. La plante pousse vers gauchie la seule lumière que nous offrons, si la source est la compassion, la compréhension et l’amour, la jalousie, l’envie et la peur.

Le mur David construit autour de lui ne laisse à la lumière de la crainte que si quelqu’un le connaissait vraiment, ils le rejeter. Ainsi, les graines de son comportement ont grandi vers cette lumière, créant un enchevêtrement de régimes et des plans trop complexes à gérer.

Stealing chiens, frapper plus amoureux avec une jeep, et en semant la consternation maintenant entre amis. David a gardé le labour en avant comme une niveleuse de route à travers la neige, essayant de ne pas remarquer ce qu’il a éclaboussé le long du chemin.

Son prochain arrêt, après le magasin de fournitures de bureau, n’a pas été à Leo ou Franny, comme il ne pouvait rien faire directement. prochain arrêt de David était de retour à la maison de Marilyn, pour commencer les roues en mouvement avec son père et Louise.

Ce monde ancien et actuel.. en SF

** Berlin, 2056, les intervenants se succèdent face caméra pour décrire par le menu un monde totalement absurde peuplé d’abêtis, un monde dans lequel aucun d’entre-nous n’oserait imaginer vivre …

N.B. Toute ressemblance avec un monde existant ou ayant existé ne saurait être que fortuite

Après le grand effondrement de 2020, un monde nouveau voit le jour. Un monde équilibré, raisonnable, pragmatique et sage. Voici les témoignages de survivants de l’ancien monde qui racontent aux nouvelles générations la folie, l’absurdité, l’iniquité qui régnaient alors.

https://www.youtube.com/watch?v=XsE0kAREnII (1ère partie)

https://www.youtube.com/watch?v=7LL6qbGKRSY (2ème partie).

https://wordpress.com/posts/saintongeais.wordpress.com

lente Agonie Française !

** LA LENTE AGONIE DE LA FRANCE ! :

 

Depuis le peu reluisant quinquennat de François Hollande, la diplomatie française, en mettant ses pas dans les bagages des USA et de l’Otan, politique reprise par le couple Macron – Le Drian, nous conduit à une impasse, en poursuivant depuis la Présidence de Chirac, puis de Sarkozy, la même inflexion.

La guerre en Syrie, avec une haine contre Bachar El.Assad, huit ans après est une catastrophe pour l’Occident et en particulier pour la France. Alors que nous étions un protecteur de la Syrie depuis des décennies, avec des liens forts, nous avons supprimé notre ambassade, soutenu les djihadistes d’Al-Qaïda, et de Daech , fourni des hommes et du matériel à ceux-ci, pour un résultat si négatif, avec des pertes de vies humaines, la fuite de de beaucoup de Syriens, son chef qualifié de Tyran, la destruction du pays, alors que ce pays prospérait et que son chef de confession Alaouite maintenait une relative harmonie entre les composantes religieuses. Sous la pression les islamistes Sunnites (Arabie Saoudite-Qatar – EAU..) et provoque ainsi la coalition des minorités Alaouites proches des Chiites et Chrétiennes minoritaires contre cette menace. De plus, nous avons laissé les Cooptes Chrétiens à l’abandon.( Protectrice des chrétiens d’Orient depuis Saint Louis et sans discontinuer, y compris sous la IIIe République maçonnique et anticléricale). Par mortification, Alain Juppé (Ministres des Affaires Etrangères en 2008) disait : « Assad n’en a plus que pour huit jours. »,Laurent Fabius en 2012 : « le régime syrien doit être abattu et rapidement » Sarkozy en 2016 : « Bachar el-Assad ne peut pas être l’avenir de la Syrie «- « M. Bachar el-Assad ne mériterait pas d’être sur la terre ».-  , l’intervention de la Russie en 2015 a sauvé le régime syrien, et depuis , pour sauver la face, ce ne sont que mensonges, propagande, fausses accusations sur des gazages, et surtout indirectement , avoir soutenu l’engagement des jeunes de banlieues françaises musulmans convertis au djihadisme !!, le tout couronné par la gloire des forces russes, le retour de la Russie au Moyen-Orient et la reconnaissance des Irakiens, Syriens… Tant de haine et de fourvoiement, de cécité, n’est pas pour l’honneur de la France avec la perte totale de son prestige ancien…

Il est vrai que Mitterrand à la chute du mur de Berlin, ne fut pas plus clairvoyant, que Helmut Kohl puis Angela Merkel ont su reconstruire un État Allemand fort économiquement, puissant et dominateur, contre l’échange d’une monnaie (l’Euro) sans avancées sociales et fiscales. Passons rapidement sur la participation française dans la guerre des Balkans, courageuse mais hors sujet politiquement avec un Bernard Kouchner apôtre des guerres humanitaires (sic et ouille!!).

Toujours accroché des basques de l’Otan américaine, nous avons soutenu un régime corrompu jusqu’à la moelle en Ukraine, vilipendé la Russie accusé de tous les maux, tout comme en Syrie, grâce à notre retour dans le giron de l’Otan, grâce à Sarkozy grand fan de Busch junior, sans vouloir préserver nos intérêts économiques, nos alliances ancestrales, pour nous mettre dans des situations ingérables, comme l’affaire des frégates, en se laissant dépouiller de nos fleurons industriels par les américains, en laissant Airbus industries sous la coupe d’un Allemand pro-américain avec une gestion sans avenir, car sans investissements dans la recherche depuis des années…

Peut-on oublier le retrait d’Afghanistan, d’Irak malgré le discours si Gaullien de Dominique de Villepin à l’ONU, trahi par Chirac et Sarkozy, l’intervention en Libye si calamiteuse avec la contagion à toute l’Afrique Sub-saharienne, qu’avons-nous retenu de nos expériences coloniales si désolantes au Vietnam, en Algérie,.. sommes-nous devenus des losers, des perdants à chaque fois par incompréhension, vision de l’évolution des peuples, si aveugles devant les printemps arabes !!, avec une défaite morale et notre effacement avec une soumission servile aux intérêts américain, que l’on retrouve à la Commission de Bruxelles, pauvre Europe avec ses 2 000 lobbyistes, nous dessert au profit de la Russie et de la Chine qui tisse sa toile d’araignée avec la route de la soie…

En devenant un satellite des USA, lequel s’écarte des buts et aspirations de ses pères fondateurs, épris de Démocratie et d’humanisme, nous nous flétrissons, nous nous dévoyons, en copiant toutes les dérives sociétales de groupuscules américains ( théorie du genre- vente libre de marihuana- cannabis, interventionnisme malthusien – procédures sans fin …), nous perdons notre âme, n’en déplaise aux militants aveugles des idéologues trotskistes et autres gauchistes défroqués, la nouvelle croisade façonnée par eux étant la transition écologique, alors que notre monde est au bord d’un basculement dans le chaos, d’où il faudra survivre par cause de notre impéritie chronique, de la destruction de notre monnaie, de nos valeurs héritées de la Gréco-Romanité… Glaçant constat..***

par le Saintongeais Contrarien, le 15 Mars 2019. -blog’ saintongeais.Wordpress.com ‘’

le camp du bien ??

** Par h16.

Sans le Camp du Bien, le Camp du Mal aurait déjà gagné, et ce serait les heures les plus sombres de l’Humanité. Les pandas et les scarabées auraient disparu, la banquise aurait fondu, l’environnement serait détruit. Le capitalisme le plus méchant, le plus apatride et le plus turbolibéral régnerait en maître. L’horreur. Heureusement, le Camp du Bien œuvre pour vous. Le Camp du Bien, ce sont des associations lucratives sans but, des organisations non gouvernables, des partis politiques et des collectifs citoyens, festifs et invasifs, et même toute une population qui, tous, se sont entièrement dévoués à faire du Bien pour lutter contre le Mal, à être les Gentils dans ce monde de Méchants. Le combat est permanent. Il est même âpre, sans pitié, de plus en plus vigoureux. Alors parfois, entre deux échanges de coups, il y a des petites sorties de route. ……………../ /

Et comme avec toutes ses affaires, à mesure que l’une ou l’autre éclate, les langues se délient : au lieu d’un petit témoignage poignant d’une malencontreuse victime d’un dérapage occasionnel et certainement cas isolé, on se retrouve avec des douzaines de victimes et des pratiques qui, à l’analyse, se révèlent massives.

Massives.

C’est une chose étonnante en ces périodes de féminisme affiché, que dis-je, brandi haut et court fort à coups de #mitout par toutes zet tous, de voir que certains continuent malgré tout à se complaire dans des attitudes les plus répréhensibles alors même que, on le sait sans le moindre doute, elles peuvent maintenant conduire sinon en prison, au moins en enfer (social pour commencer).

Et, chose encore plus étonnante : plus le groupe social, la caste, le collectif, l’ONG ou l’association se veulent irréprochables, plus ils nous abreuvent de ce qu’ils jugent être de la Bonne Moralité par leur marketing, leur publicité, leur propagande ou leurs apparitions effervescentes sur les plateaux télé, à la radio ou dans les journaux, bref plus ils nous font savoir à quel point ils appartiennent et se revendiquent du Camp du Bien… plus les turpitudes qu’on découvre un beau matin à leur sujet sont glauques et à l’antithèse même de ce qu’ils prétendent défendre…..// Pourtant, patatras, c’est là encore dans ses rangs qu’on trouve une nouvelle vague de témoignages tous plus consternants les uns que les autres montrant encore une fois que ce sont les plus fervents moralisateurs qui sont les premiers concernés par les dégoulinants conseils qu’ils nous distribuent à longueur d’articles….// On peut raisonnablement en douter. De toute façon, il faut toujours se méfier des gens qui vendent de la morale à prix cassé : pour vous épater, ils écouleront très vite les rares échantillons qu’ils ont sur eux mais n’en auront plus jamais ensuite pour leurs propres besoins.

-lire l’article : https://www.contrepoints.org/2019/03/13/339083-le-camp-du-bien-fait-des-betises

(avec l’article sur l’Europe de JC.NETTER joint : ** Ajout personnel : Le journal ‘’Le Temps’’ sous ce titre : Quand l’angoisse climatique dissuade de faire des enfants – Par Célia Héron, du 14/3/19, : Ils sont en Suisse, en couple, en bonne santé, en âge de procréer. En âge de s’informer sur la marche du monde et ses sombres perspectives, aussi. Du déclin sans précédent des insectes aux canicules marines dévastant la faune, en passant par les projections démographiques qui estiment à 10 milliards le nombre d’être humains en 2050, ils ont grandi en se demandant ce qu’ils pourraient bien faire pour, si ce n’est sauver le monde, ne pas contribuer à sa perte. Certains sont devenus végétariens, d’autres ont renoncé à la voiture. Une question s’est progressivement imposée: pourquoi faire des enfants ? – applicable partout en Europe, cette idée des écolos-bobos verts a perverti la jeunesse par des débats stériles tout comme dans ma jeunesse cela a été la guerre d’Algérie et la bombe atomique, ainsi va le monde et les groupies…et effets pervers… comme sur les drogues pseudos douces comme le Cannabis alors que ce sont des drogues lentes et dangereuses, ce sont toujours les intérêts des firmes qui travestissent les informations à leur profit ; et ce n’est que plusieurs années après que la vérité se rétablit mais trop tard pour les concernés…par Micha..

 

l’Empire ..

** L’EMPIRE SE MET EN PLACE :

Il est maintenant admis que la C.I.A. a créé ‘ Google’, car au USA, l’État de par ses commandes publiques, intervient, suscite, coordonne, les industries, les recherches et le Pentagone agit de concert avec la CIA – NSA et consorts. En Chine, avec l’avènement de XI.JIPING, élu à vie, la surveillance de masse est réelle (Web – caméras – notation des individus ..), la cyber dissuasion est à l’œuvre.

« « La surveillance de masse constitue avant tout un moyen de contrôle. Ses promoteurs peuvent crier sur tous les toits, et peuvent même penser, que ce contrôle contribue à l’intérêt général, que ce contrôle est nécessaire pour contenir une forme de désordre ou pour rester vigilant face aux menaces de l’avenir. Mais dans un contexte de corruption rampante des milieux politiques, d’inégalité économiques qui augmentent, et de stress sur la disponibilité des ressources naturelles sur fond de changements climatiques et d’épuisement des gisements, la surveillance de masse peut se transformer en outil de pouvoir ayant comme principale caractéristique l’auto-perpétuation, aux frais des populations.

L’une des fonctions de la surveillance de masse, souvent négligée, constitue à connaître suffisamment l’adversaire pour savoir comment le manipuler afin qu’il échoue de lui-même. Et le problème, c’est que l’adversaire, ce n’est pas seulement quelques terroristes. C’est également vous et moi…. ( Nafeez Ahmed – sources medium.com et zerohedge.com )

Ne croyez pas que ceci est l’avis d’un complotiste, d’un illuminé, les personnes impliquées dans ces organisations américaines ont tout planifié, non seulement pour les US mais aussi pour le monde entier – ce rapport pointe du doigt 24 pays, en Asie du Sud et du Sud-Est, en Afrique du Nord et de l’Ouest, au Moyen-Orient ainsi qu’en Amérique du Sud, qui « pourraient constituer des défis COIN » aux armées étasuniennes dans les années à venir. On y trouve le Pakistan ; le Mexique ; le Yémen ; le Nigeria ; le Guatemala ; Gaza/la Cisjordanie ; l’Égypte ; l’Arabie Saoudite ; le Liban, ainsi que d’autres « régimes autocratiques ». (Le Pentagone doit également améliorer ses capacités de « modélisation et simulation de comportement », pour « mieux comprendre et anticiper les actions d’une population », selon des critères de « données fondamentales décrivant les populations, réseaux humains, géographie, et d’autres caractéristiques économiques et sociales ». ) -Nafeez Amhed.

Régina Dugan, co-présidente de ‘Higlands Forum’ quitte le DARPA pour devenir une dirigeante de Google, lequel a racheté ‘’Keyhole’’ société de cartographie satellitaire, qui a été chapeauté par Rob Painter ( ex-chef du ‘In-Q-Tel : fonds de capital risque de la CIA!), et devenir le responsable de Google Earth Enterprise ( voir http://www.washingtonpost.com/wp-dyn/content/article/2007/02/27/AR2007022701541.html ) , dans l’orchestration entre Google et le NSC ( le National Sécurity Council ) . Le complexe militaro-industriel américain fonctionne en phase, tout comme en Chine et en Russie. La guerre de l’information fait rage, les naïfs moutons sont d’évidence conduits où l’on le désire, quant à l’Europe, elle est devenue par sa faute, sa négligence, une entité molle, sans stratégie mondiale, sans structures d’analyse et d’actions .

Vous n’êtes pas sans ignorer que ‘Tweeter ‘ – ‘ Google’ dé-référencent des sites sans préavis, parfois même modifie des données infra-site.. Wikipédia est victime souvent de ‘’skynets’’ effaçant des données sensibles ou dérangeantes pour les orienter différemment.

Vous savez sans doute que des données de base sur le chômage, le cours des monnaies, les matières précieuses sont contrôlées (amendes records à des organismes régulièrement), tout comme des sondages publiés en réponse à d’autres défavorables.

Je pense et je crois, comme Nafeez Ahmed le dit : ‘’Que faudra-t-il retenir de cette ironie des choses ? C’est plutôt simple : la révolution de l’information est intrinsèquement décentralisée, et décentralisatrice. Big Brother ne pourra pas la contrôler ni l’assimiler. Les tentatives dans cette direction échoueront les unes après les autres, et contribueront même à l’échec de ce système. La dernière folle tentative en date du Pentagone de dominer le monde par un contrôle de l’information et des technologies de l’information n’est pas le signe de la toute puissance de ce réseau de l’ombre. Il s’agit au contraire d’un symptôme de son désespoir borné, alors qu’il essaye d’empêcher l’accélération de son déclin hégémonique. ‘’ ..

Il nous faut croire que l’information réelle, que l’intérêt général, prévaudront, que les gens ne sont pas si dupes que cela, que face aux réactions des population (Algérie- Tunisie Égypte, bientôt en Europe et ailleurs), que face aux difficultés engendrées par ce système devenu fou (Finances Guerres- Hyper- consommation – Endettement..), la raison ré-surgira après moult péripéties. **

par le Saintongeais Contrarien, le 10 Mars 2019 – blog:’’ saintongeais.wordpress.com ‘’

Manning et Assange ???

* anning solidaire de Assange retourne en prison.

L’ex-informatrice de WikiLeaks Chelsea Manning à nouveau en détention

L’ancienne analyste du renseignement américain Chelsea Manning a été placée en détention vendredi. En cause, son refus de témoigner dans une enquête sur WikiLeaks.

« Je vous déclare coupable d’entrave à la bonne marche de la justice », a déclaré le juge fédéral Claude Hilton, qui placé en détention Chelsea Manning, 31 ans, après l’avoir convoquée devant son tribunal en banlieue de Washington.

L’ancienne informatrice de WikiLeaks refuse de répondre aux questions d’un grand jury supervisant une enquête sur l’organisation fondée par Julian Assange.

Chelsea Manning s’était pourtant vu proposer une immunité dans le cadre de ces investigations.

Refus d’être interrogée par un jury

Mais elle affirme bénéficier d’un droit constitutionnel à ne pas être interrogée par ce grand jury, dont elle dénonce par ailleurs l’opacité des actes de procédure.

L’ancienne lanceuse d’alerte a répété sa détermination vendredi dans un communiqué. « Je ne participerai pas à un processus secret que je désapprouve moralement, qui a notamment servi à piéger et à persécuter des militants exerçant leur liberté d’expression protégée par la loi », a-t-elle écrit.

Chelsa Manning restera donc en détention tant qu’elle ne reviendra pas sur sa décision ou jusqu’à ce que le grand jury soit dissous, a averti le juge Claude Hilton, du tribunal d’Alexandria, près de Washington.

afp/jvia
https://www.rts.ch/info/monde/10275822-l-ex-informatrice-de-wikileaks-chelsea-manning-a-nouveau-en-detention.html

Rappel

Assange ne devrait pas être poursuivi. Joe Lauria

 

L’avocat de Donald Trump a déclaré lundi que l’éditeur de WikiLeaks Julian Assange ne devrait pas être poursuivi et il a comparé les publications de WikiLeaks aux Pentagon Papers. [7 000 pages secret-défense émanant du département de la Défense à propos de l’implication politique et militaire des États-Unis dans la guerre du Viêt Nam de 1955 à 1971, NdT]

Rudy Giuliani, avocat du président Donald Trump, a déclaré lundi que l’éditeur de WikiLeaks Julian Assange n’avait « rien fait de mal » et ne devrait pas aller en prison pour avoir diffusé des informations volées, comme le font les grands médias.

« Prenons les Pentagon Papers », a dit Giuliani à Fox News. « Les Pentagon Papers étaient des biens volés, n’est-ce pas ? C’était dans le New York Times et le Washington Post. Personne n’est allé en prison au New York Times et au Washington Post. »

Giuliani a dit qu’il y a eu des « révélations pendant l’administration Bush » comme le scandale d’Abu Ghraib. « Tout ça, ce sont des biens volés au gouvernement, c’est illégal. Mais une fois qu’on en arrive à une publication médiatique, ils peuvent la publier », a dit Giuliani, « dans le but d’informer les gens ». [Il s’agit de la prison d’Abou Ghraib en en Irak où les prisonniers étaient physiquement et sexuellement abusés, torturés, violés, sodomisés et exécutés. Ce scandale est rendu public l’été 2003. Source Wikipédia, NdT]

« Vous ne pouvez pas mettre Assange dans une position différente », a-t-il dit. « C’était un gars qui informait. »

Giuliani a dit : « Nous n’aimons peut-être pas ce qu'[Assange] partage, mais c’était un média. Il diffusait cette information », a-t-il dit. « Tous les journaux et chaînes s’en sont saisis, et l’ont publiée. »

Le gouvernement américain a admis qu’il avait inculpé Assange pour avoir publié des informations classifiées, mais il se bat devant les tribunaux pour garder secrets les détails de l’acte d’accusation. En tant qu’avocat et conseiller proche de Trump, Giuliani pourrait avoir une influence sur la réflexion du président et du ministère de la Justice au sujet d’Assange.

Giuliani a également déclaré qu’il n’y avait pas de coordination entre la campagne Trump et WikiLeaks. « J’étais avec Donald Trump jour après jour pendant les quatre derniers mois de la campagne », a-t-il dit. « Il a été aussi surpris que moi par les révélations de WikiLeaks. Parfois surpris au point de dire : “Oh mon Dieu, ils ont vraiment dit ça ?” Nous nous demandions si c’était vrai. Ils [la campagne Clinton] ne l’ont jamais nié. »

Giuliani a dit : « Ce qui a vraiment coincé Hillary, ce n’est pas tant le fait que cela ait été révélé, mais que cela ait été vrai. En fait, il y avait des gens aussi nuisibles que cela et elle trichait vraiment dans les débats. Elle recevait vraiment de Donna Brazile les questions à l’avance. Elle a vraiment baisé Bernie Sanders. »

« Tout cela était vrai », a-t-il poursuivi. « Tout comme les Pentagon Papers ont exprimé un point de vue différent sur le Vietnam, ceci a exprimé un point de vue différent sur Hillary Clinton. »

Giuliani a dit : « Ce n’était pas bien de pirater. Ceux qui l’ont fait devraient aller en prison, mais aucun journaliste ni aucune personne diffusant dans le but d’informer n’a fait quoi que ce soit de mal. »

M. Assange est réfugié à l’ambassade de l’Équateur à Londres depuis six ans, craignant que les autorités britanniques ne l’arrêtent et ne l’extradent aux États-Unis aux fins de poursuites s’il devait en sortir.

Vous pouvez regarder l’interview complète de Fox News avec Giuliani ici :

https://www.youtube.com/watch?v=xWW3sTzNgIg

Joe Lauria est rédacteur en chef de Consortium News et ancien correspondant du Wall Street Journal, du Boston Globe, du Sunday Times of London et de nombreux autres journaux. On peut le joindre sur joelauria@consortiumnews.com et le suivre sur Twitter @unjoe.

Source : Consortium News, Joe Lauria, 31-12-2018
Traduit par les lecteurs du site www.les-crises.fr. Traduction librement reproductible en intégralité, en citant la source.
https://www.les-crises.fr/giuliani-declare-quassange-ne-devrait-pas-etre-poursuivi-par-joe-lauria/

Un groupe de travail de l’ONU estime que Julian Assange a été « détenu arbitrairement »

Les Nations unies critiquent les lenteurs de l’enquête côté suédois sur le fondateur de WikiLeaks reclus dans l’ambassade d’Equateur à Londres.

Par Yves Eudes Publié le 05 février 2016 à 11h23 – Mis à jour le 05 février 2016 à 16h03

Après un an et demi d’enquête, le Groupe de travail des Nations unies sur la détention arbitraire a rendu, vendredi 5 février, une décision favorable à Julian Assange, le chef de l’organisation WikiLeaks. Les cinq experts de l’Organisation des Nations unies (ONU), qui se sont saisis de l’affaire à la demande de M. Assange et de plusieurs associations de défense des droits de l’homme, ont conclu qu’il est bien victime d’une détention arbitraire depuis juin 2012, date à laquelle il s’est réfugié dans l’ambassade d’Equateur à Londres pour échapper à une extradition vers la Suède. En conséquence, ils affirment qu’il doit retrouver immédiatement sa liberté de mouvement et recevoir des compensations.

Lire la suite:  https://www.lemonde.fr/pixels/article/2016/02/05/julian-assange-a-ete-detenu-arbitrairement-par-la-suede-et-la-grande-bretagne-estime-l-onu_4859913_4408996.html

Pine Street nr 131

*

Elizabeth Fontaine, auteur de l’ article Nouvel

Pine Street Episode 131

par Liz Fontaine

Sur son chemin dans le magasin de fournitures de bureau, Kassandra presque entré en collision avec David. « Bonjour, » dit-elle. Depuis qu’elle a découvert que David avait, en effet, connu son ami d’enfance Sasha, Kassandra avait essayé de lui tendre la main. Elle voulait en savoir plus sur la vie de Sasha, mais ne voulait pas soulever de tristes souvenirs. À un certain niveau, étant plus proche de David était une façon d’être plus proche de Sasha, de tenir l’espoir qu’elle pourrait renouer avec Sasha elle-même, à un moment donné.

Mais David avait retiré plus loin, comme si cette étrange coïncidence d’une personne qu’ils avaient tous deux aimé, ou qui avaient aimé les deux, lui fait peur. Kassandra ne voulait pas qu’il ait peur. Elle tenait rien contre quiconque, y compris lui, même pas son comportement étrange sur la rue Pine, même pas son clair écraser « secret » sur Franny, même pas son rejet parfois discourtois des avances de son père.

Kassandra est l’une de ces âmes rares qui veut vraiment tout le monde pour être heureux. Elle utilise jamais les malheurs d’une autre personne pour faire se sentir plus en sécurité ou plus digne de sa propre fortune. Elle ne demande jamais l’univers de vengeance. Elle ne perd pas de temps ou d’énergie à essayer d’égaliser les scores ou d’élever son propre ego.

Elle aime les gens vraiment, dans son ensemble et en tant qu’individus, et se retrouve souvent perplexe par ceux qui ne le font pas. Comment ne pas aimer les gens? Ils sont infiniment étrange, curieux, attachant, imprévisible, divertissant; ils cherchent toujours, toujours en mouvement, toujours en devenir.

Kassandra donc rassemblé aussi chaud un « bonjour » pour David qu’elle pouvait gérer ce jour-neige fondue froid, dans l’espoir d’un moment de la connexion, une chance de le rassurer avec un contact visuel qu’au moins une personne aujourd’hui serait heureux de le voir .

Mais il passé sans son brossé contact visuel, perdu dans un autre monde. L’énergie de David se peint sur le jeune artiste-barista en passant, et le cœur de Kassandra pour sa solitude faisait mal.

vos fusils par l’Abbé Pierre !

** Acte 17. Vers une interdiction de l’Abbé Pierre! par Charles Sannat | 8 Mar 2019

-Je ne résiste pas à partager avec vous une inquiétude de fond sur l’avenir que l’on peut réserver aux discours du terrifiant abbé Pierre.

Pensez donc, voici que cet homme ose faire des appels (à titre posthume) à la haine et à la violence qui constituent désormais des délits d’incitation à la haine ; la loi par son inflation ayant une très fâcheuse tendance à fabriquer chaque année un peu plus de coupables que l’année précédente. Je pense qu’en toute chose la pondération et la tempérance sont de grandes vertus. Je pense également que la violence est rarement l’arme la plus redoutable. Je crois aussi au pouvoir important de la réflexion qu’il faut favoriser même quand l’époque est aux tweets de 140 caractères, aux « clashs » et aux émoticônes et toutes autres dénégations de la richesse de nos capacités de penser collectives.

Pour ne pas se tromper il faut réfléchir beaucoup!

Réfléchir beaucoup, mettre en perspectives, et ne pas se laisser impressionner par les cris et autres hurlements émotionnels à la mode, de rigueur, ou attendus. Il faut condamner la violence. Il ne faut même plus chercher à comprendre les origines de la violence ou des violences. Non, il faut condamner, se désolidariser (ce qui implique d’avoir été solidaire), ne pas être « complice ». Pourtant à l’origine de toute les violences, se trouve, souvent, l’injustice. L’injustice est la mère de toutes les violences. Il est fondamental de penser les violences et de savoir de quoi elles peuvent se nourrir, où elles prennent leurs sources.

Voici ce qu’en disait l’Abbé Pierre… (https://www.youtube.com/watch?v=kpFzztF1ozo )

« Vous avez plus de sang sur vos mains d’inconscients que le désespéré qui a pris des armes pour essayer de sortir de son désespoir ». Faut-il interdire l’Abbé Pierre et sa fondation pour incitation à la haine?

(OUI, écoutez-le avec son cri venant du cour, avec ses tripes, mais rien n’a changé, les plus riches sont encore et plus riches, le veau d’or est de retour et tout pour le fric, désolé, mais l’humanité espérée, ce n’est pas cette Europe de marchands, pas ce monde qui cherche la domination absolu des masses, l’abêtissement généralisé, la jouissance immédiate, l’endettement sans fin, il dit œuvrer pour la dignité, pour le travail, pour l’argent bien gagné mais pas pour  l’accaparement des richesses, ne nous trompons pas, l’aisance matérielle nous rend avides avec le cœur sec.éternel recommencement, comme si les hommes oubliaient la sagesse, le partage, vous m’en voyez désolé…).